Le THCP : tout savoir sur ce nouveau cannabinoïde

Découvert tout récemment, le THCP est un nouveau venu sur la scène des cannabinoïdes. Si vous suivez notre blog et le marché du CBD, vous devez sûrement déjà savoir quels sont les bienfaits offerts par ce composé issu du cannabis. Mais connaissez-vous l’incroyable potentiel que recèle cette nouvelle substance ? Voyons ensemble ce qui différencie le THCP et pourquoi il peut être révolutionnaire dans le monde du CBD.

Petit rappel sur les cannabinoïdes

Pour comprendre l’intérêt du THCP, il faut d’abord revenir brièvement sur les principes actifs du cannabis. En effet, on ne parle pas simplement de THC (qui possède une activité psychotrope) ou de CBD (connu pour ses effets relaxants). Les deux font partie d’une plus grande famille, les cannabinoïdes, dont on dénombre aujourd’hui plusieurs centaines différentes.

Parmi ceux-ci, certains présentent des propriétés intéressantes, tant pour leur potentiel thérapeutique que récréatif. Le développement de nouvelles variétés de cannabis, ainsi que des procédés d’extraction toujours plus perfectionnés ont permis de mettre en avant ces autres cannabinoïdes méconnus, mais non moins efficaces. C’est dans ce contexte de recherche incessante que le THCP est apparu sur les radars des spécialistes. On l’a découverte en 2019 dans le cadre d’une étude sur les cannabis et les cannabinoïdes qu’elles contiennent.

Qu’est-ce que le tétrahydrocannabiphorol ou THCP ?

De son nom complet tétrahydrocannabiphorol, le THCP est un cannabinoïde naturellement présent dans le cannabis. Sa structure chimique est assez similaire à celle du THC, avec cependant une spécificité : elle a des liaisons carbonées plus longues qui ont pour conséquence d’augmenter la biodisponibilité de la molécule. En d’autres termes, le THCP a une affinité bien plus grande pour les récepteurs CB1 et CB2 présents dans notre organisme, responsables de l’action des cannabinoïdes sur nos cellules. Ses effets sur notre système endocannabinoïde pourraient décupler et durer plus longtemps selon les études préliminaires.

Si l’engouement autour du THCP se multiplie, c’est donc grâce à ses potentiels effets sur le bien-être et la détente. Il serait 33 % plus puissant que le CBD. Les recherches sur ses propriétés et ses éventuelles applications continuent.

Quels sont les différents bienfaits potentiels du THCP ?

Le THCP est un cannabinoïde émergent dont les caractéristiques n’ont pas été pleinement explorées. Mais les études préliminaires ont mis en lumière ses effets antalgiques ainsi qu’un potentiel anti-inflammatoire.

  • Interaction avec le système endocannabinoïde : Le THCP peut se lier aux récepteurs du système endocannabinoïde, influençant des fonctions vitales comme la douleur, l’appétit, l’humeur et le sommeil.
  • Propriétés apaisantes : À l’instar du THC, le THCP pourrait présenter des effets calmants, bien que des recherches supplémentaires soient nécessaires pour confirmer cette hypothèse.
  • Régulation de l’appétit : Les cannabinoïdes, dont le THCP, sont connus pour leur influence sur l’appétit. Des études plus approfondies sont requises pour établir son rôle spécifique dans la régulation de l’appétit ou du poids.

Quels sont les effets indésirables et contre-indications du THCP ?

L’utilisation du THCP n’est pas sans risques, il y a des effets indésirables potentiels et quelques précautions nécessaires :

Effets secondaires potentiels :

  • Somnolence
  • Sécheresse de la bouche
  • Troubles de la coordination
  • Problèmes de mémoire
  • Altérations de l’humeur

Précautions d’usage

  • Dosage approprié : respectez les dosages recommandés afin de minimiser les risques d’effets indésirables.
  • Qualité et Provenance des Produits : vérifiez systématiquement la fiabilité et de la réputation des sources fournissant des produits à base de THCP.

Avec les données actuelles, il est encore difficile de trancher sur la suprématie du THCP en comparaison avec d’autres composants issus du cannabis. Néanmoins, cette découverte ouvre un champ des possibles jusqu’alors inexploré qui peut permettre de mieux comprendre le fonctionnement de notre système endocannabinoïde et aboutir à de nouvelles solutions thérapeutiques, notamment explorables pour développer de nouveaux traitements à base de cannabis médical.

Quelle place pour le THCP face au CBD et aux autres cannabinoïdes ?

Des synergies à explorer

Orienter les recherches autour du THCP pourrait notamment faciliter l’étude du concept même de synergie entre les différents actifs présents dans le cannabis. En effet, il est admis par la communauté scientifique que la prise combinée de plusieurs cannabinoïdes améliorerait leurs effets respectifs. On parle alors d’effet d’entourage, une notion clé pour concevoir des médicaments plus performants grâce au monde végétal.

Exemple : avec le CBD contre l’anxiété

Le THCP pourrait par exemple renforcer les propriétés anxiolytiques du CBD, qui est déjà employé couramment comme complément alimentaire pour lutter contre les troubles anxieux. Dès lors, combiner ces deux molécules – qui ont une action différente sur nos récepteurs cérébraux – pourrait représenter l’avenir d’une nouvelle génération de produits à base de CBD plus efficace et polyvalente.

Qu’en est-il de la légalité ?

C’est la question qui fâche : le THCP étant un dérivé du THC, il pourrait être également qualifié de stupéfiant selon les législations en vigueur dans divers pays. Néanmoins, son classement reste pour l’heure ambigu, car aucun texte de loi ne mentionne spécifiquement cette molécule en raison de sa découverte très récente.

En attendant une clarification ou une régulation adaptée à l’évolution des connaissances sur les cannabinoïdes, il convient toutefois d’être prudent et de se conformer aux normes en vigueur là où vous vous trouvez. On vous conseille donc de bien vous informer régulièrement sur les positions des autorités sanitaires locales et internationales concernant les avancées autour du THCP et autres cannabinoïdes rares.

Tenez également compte de ses

Quel avenir pour le THCP ?

  • Davantage de recherches : Exploiter le potentiel du THCP demande de mener des travaux scientifiques rigoureux et de mieux comprendre ses mécanismes d’action.
  • Régulation : Les autorités compétentes devront adapter leur législation en fonction des nouvelles données disponibles sur les effets du THCP sur la santé humaine.
  • Nouveaux produits : Si cette substance fait preuve d’une efficacité notable, on peut s’attendre à voir apparaître de nouveaux produits contenant du THCP et offrant de potentiels bienfaits médicaux.

Le chemin du THCP n’en est qu’à ses débuts, mais sa découverte pourrait représenter un tournant dans l’histoire du CBD et de la recherche sur les cannabinoïdes. Reste désormais à voir quelle sera la portée réelle de cette molécule sur notre organisme et quelle place elle pourrait prendre dans le monde du bien-être et de la santé.

Leave a Reply

Your email address will not be published

1 × 5 =