Comment faire du hash CBD ?

Le hash CBD, également appelé résine de CBD, est une forme concentrée de cannabidiol. Elle est obtenue en séchant et en compressant les fleurs riches en CBD du cannabis. Le CBD hash est généralement préféré aux autres produits dérivés, comme les gélules, les huiles ou les crèmes, car il est plus facile à prendre et à quantifier.

Lire aussi: les avantages du CBD pour les personnes atteintes de cancer. 

Comment obtenir ce type de résine ?

Il existe de nombreuses méthodes pour fabriquer du haschisch CBD à la maison. Toutefois, le processus est similaire pour chacune des techniques : il s’agit d’extraire les trichomes (petites parties contenant des cannabinoïdes) de la plante de cannabis. Voici les principales méthodes de fabrication du CBD hash :

Le principe fondamental de la fabrication

Pour faire du hash CBD, il faut enlever les trichomes de la plante de cannabis. Les fleurs de cannabis sont recouvertes de minuscules cristaux appelés trichomes qui sont riches en cannabinoïdes, notamment en CBD. Éliminer les trichomes demande l’emploi de procédés chimiques ou mécaniques.

Le hash CBD : Qu'est-ce que c'est ?
Le hash CBD : Qu’est-ce que c’est ?

Hachis artisanal

La méthode la plus simple pour fabriquer du haschisch au CBD est la méthode « artisanale ». Les fleurs de cannabis sont une excellente source de résine. Préparez-les en les frottant entre vos mains pour faire tomber les trichomes et former une boule de résine. Une fois la boule formée, vous pourrez alors l’utiliser comme bon vous semble. Malgré sa simplicité, cette méthode est peu productive et ne produit pas beaucoup de résine.

La méthode du tamis

Pour avoir du haschisch CBD, on peut aussi se servir d’un tamis. Ce procédé consiste à secouer les fleurs de cannabis sur un tamis afin de séparer les trichomes et les autres composants de la plante. Les trichomes passent à travers le tamis avant d’être rassemblés pour former la boule de résine. Cette approche perfectionnée est plus bénéfique que l’approche « maison », mais requiert plus de temps et de travail.

À toutes fins utiles, nous vous disons dans ce guide comment trouver un emploi dans l’industrie du CBD

La méthode « ice-o-lator

La méthode « ice-o-lator  » est considérée comme l’une des méthodes les plus efficaces pour fabriquer du haschisch au CBD. Cette méthode consiste à utiliser de l’eau et de la glace pour éliminer les trichomes et les fleurs de cannabis. Les fleurs sont ensuite placées dans un sac à mailles fines qui est ensuite immergé dans de l’eau refroidie par de la glace.

Il faudra secouer le sac pour libérer les trichomes qui sont ensuite dissous dans l’eau glacée. On procède ensuite à la clarification de la solution pour se débarrasser des impuretés et des dépôts. Le résultat est une boule de résine non diluée. Ce processus est plus complexe que les autres techniques, mais il permet de produire une énorme quantité de résine de haute qualité.

Voici un aperçu des méthodes pour produire le haschisch CBD :


Méthode de fabrication

Description de la méthode    

Efficacité

Difficulté
Fabrication artisanale    Pétrissez les fleurs de cannabis entre vos doigts pour libérer des trichomes qui se regroupent pour créer une boule de résine.    
     Faible    

     Facile    

     Tamis    
Agitez les fleurs de cannabis à l’intérieur d’un tamis afin de séparer les trichomes des autres éléments de la plante.    
     Moyen    

     Moyen    

     Ice-o-lator    
Utiliser de l’eau et de la glace pour séparer les trichomes et les fleurs de cannabis    
     Élevée    

     Difficile    




La réussite d’un producteur de CBD dépend de sa maîtrise et de son savoir-faire. Il est donc important de suivre les bonnes pratiques de sûreté pour la fabrication de n’importe quel produit contenant du cannabis. 

Découvrez aussi : Comment préparer des plats et des boissons infusées au CBD ? 

Leave a Reply

Your email address will not be published

5 − 1 =