Les fleurs de CBD : processus d’obtention et bienfaits

Les fleurs de CBD, extraites du cannabis, sont de plus en plus populaires pour leurs propriétés thérapeutiques et relaxantes. Avant de se pencher sur les nombreux avantages offerts par ces fleurs, il est essentiel de comprendre comment elles sont obtenues, du stade de la plante à la fleur prête à être consommée. Dans cet article, nous allons explorer les différentes étapes cruciales du processus d’extraction des fleurs de CBD.

La culture du plant de cannabis

Afin d’obtenir des fleurs de CBD de qualité, il est important de choisir le bon type de plante de cannabis. Les deux principales variétés de plants que l’on cultive pour la production de CBD sont Cannabis Sativa L et Cannabis Indica.

  • Cannabis Sativa L : Cette variété est souvent préférée pour ses taux élevés de CBD et ses faibles concentrations en THC (le composé psychoactif du cannabis).
  • Cannabis Indica : Les plantes de cette variété ont généralement une concentration en CBD inférieure, mais sont appréciées pour leurs effets relaxants et apaisants.

Le choix de la variété dépend également du climat dans lequel elle sera cultivée : Cannabis Sativa L nécessite un climat chaud et sec, tandis qu’Indica préfère un climat plus frais et humide.

La récolte et le séchage du cannabis

Une fois que les plants de cannabis ont atteint leur maturité, ils doivent être récoltés à la main afin d’extraire délicatement les fleurs. Cette étape est cruciale pour obtenir des produits de qualité avec une teneur élevée en CBD. Ensuite, les fleurs sont séchées dans un endroit frais et sombre avec une circulation d’air adéquate pour préserver au mieux leurs propriétés médicinales.

La durée du séchage

Le temps de séchage varie en fonction de l’humidité ambiante et de la taille de la fleur. Il faut généralement compter entre 7 et 15 jours pour un séchage optimal. Lorsque les fleurs sont complètement sèches, elles passent à l’étape suivante du processus d’extraction : la manucure.

La manucure et l’affinage des fleurs

Cette étape consiste à éliminer les feuilles qui entourent les fleurs et à ne conserver que les parties riches en CBD. La manucure permet d’avoir un produit final plus concentré et donc plus efficace dans son action thérapeutique. Une fois cette opération terminée, les fleurs peuvent être affinées pour développer encore davantage leur potentiel aromatique.

L’affinage

L’affinage est une étape réseau caractérisée par le curing, c’est-à-dire la conservation des fleurs dans des bocaux en verre hermétiques. Ceci permet de contrôler le taux d’humidité et donc d’optimiser l’évaporation des terpènes responsables des saveurs et des arômes des plantes. Cette étape peut durer plusieurs semaines, voire plusieurs mois, afin d’obtenir un produit final de qualité supérieure.

Otention du CBD par extraction

Après les étapes précédentes, il est maintenant temps de séparer le CBD présent dans les fleurs pour en faire un extrait utilisable. Il existe plusieurs méthodes d’extraction du CBD :

  1. L’extraction au CO2 : Cette méthode consiste à utiliser du dioxyde de carbone sous forte pression pour extraire les cannabinoïdes des fleurs. Elle a l’avantage de préserver les composés bénéfiques sans contamination, mais nécessite un équipement coûteux et complexe.
  2. L’extraction aux solvants : L’utilisation d’un solvant, généralement de l’alcool, de l’éthanol ou du butane, permet d’extraire efficacement les cannabinoïdes tout en offrant une grande facilité d’accès, bien qu’il puisse subsister certaines résidus de solvant.
  3. L’extraction à l’eau : Cette technique éco-responsable utilise uniquement de l’eau chaude pour extraire les parties intéressantes de la plante. Cependant, cette méthode présente ses limites, notamment sur l’efficacité dans l’extraction du CBD et la nécessité de décarboxyler les fleurs préalablement.

Décarboxylation des fleurs de cannabis

Avant d’être extraites, les fleurs doivent subir un traitement important appelé décarboxylation. Ce processus consiste à chauffer légèrement les fleurs pour transformer le cannabinoïde non actif CBDA en molécule de CBD. Il faut faire attention à ne pas trop chauffer ou incinérer les fleurs, car cela pourrait nuire à leurs propriétés thérapeutiques.

Au terme de ces étapes, nous obtenons des extraits de CBD issus des fleurs de cannabis qui peuvent être consommés sous différentes formes pour profiter de leurs nombreux bienfaits sur le corps et l’esprit. Ces méthodes d’extraction permettent d’avoir un produit aux concentrations élevées en CBD tout en minimisant les niveaux de THC, garantissant ainsi une utilisation légale et sans effets psychoactifs indésirables.

Leave a Reply

Your email address will not be published

18 − cinq =