Comment bien conserver les fleurs de CBD ?

Vous commencez à consommer ou êtes un déjà un consommateur régulier de fleurs de chanvre de CBD ? Vous devez savoir que ce produit peut vite perdre toute sa saveur et son potentiel s’il est mal conservé. Or, fraîches ou sèches, les fleurs de CBD sont meilleures lorsqu’elles gardent leurs parfums et leurs vertus. Découvrez les conseils et les solutions pour conserver vos fleurs de CBD dans les conditions optimales jusqu’à plusieurs mois.

Protégez de la lumière, de la chaleur et de l’air

Les principales ennemies des fleurs de chanvre, et plus globalement des produits au CBD (huile, résine, pollen…) sont l’air, l’humidité, la lumière et la chaleur. Si elles sont laissées à l’air libre, leurs odeurs se dissipent plus rapidement, ce qui impacte forcément leurs qualités. Comment ces facteurs accélèrent le vieillissement ?

L’humidité

Si vous gardez vos fleurs de CBD dans un environnement humide, les moisissures se forment et détruisent le produit. Cependant, si le lieu de stockage n’est pas suffisamment humide, elles risquent de s’assécher avec comme conséquence, l’affaiblissement des terpènes et cannabinoïdes et de leurs effets. Elles se conservent mieux quand les taux d’humidité se situent entre 54 % et 63 %.

La chaleur

Des températures trop élevées dégradent également les terpènes ainsi que cannabinoïdes contenus dans les fleurs de CBD. Résultat : les parfums et les goûts de ces dernières ne sont plus du tout les mêmes. Elles ont donc besoin d’un endroit plutôt frais pour une conservation optimale, surtout si vous souhaitez les stocker pour une longue période.

La lumière

La lumière nuit aux fleurs de CBD après leur récolte. Elle fait vieillir les bourgeons plus rapidement et affaiblit les principes actifs. En plus de faner et de ternir, les fleurs ne gardent plus leurs arômes. Un stockage à l’abri de la lumière est donc nécessaire pour éviter la décomposition.

L’air

Certaines molécules invisibles à l’œil nu, mais présentes dans l’air, dont l’oxygène, le dioxyde de carbone et l’azote entrent réaction avec les CBD. Les terpènes s’évaporent et les arômes de votre CBD avec elles. Voilà pourquoi une fermeture hermétique est plus que nécessaire à la conservation de vos fleurs de chanvre.

En résumé, vous devez impérativement conserver l’herbe dans un contenant ni humide ni trop sec, fermé hermétiquement, posé dans l’obscurité ou bien isolé de la lumière et sous une température ambiante aux alentours de 15 °C.

Stockez dans le bon contenant

Les emballages dans lesquels les fleurs de CBD sont livrées ne sont pas forcément idéals pour les stocker sur le long terme. On vous suggère d’utiliser des contenants de qualité. Lesquels choisir, alors ? Vous pouvez naturellement penser aux contenants hermétiques courants comme les bocaux en verre ou des pots hermétiques. Leurs capacités sont plus ou moins importantes selon votre habitude de consommation. Ils maintiennent un taux d’humidité constant et ils limitent le contact avec l’air. La puissance, l’arôme et l’efficacité des fleurs de cannabis récréatives demeurent. Par contre, vous devez recouvrir entièrement les bocaux de scotch noir pour les rendre opaques ou bien les ranger dans un endroit sombre comme un tiroir ou un placard de rangement fermé.

L’un des meilleurs accessoires de stockage pour les fleurs de chanvre est sans doute le pochon de weed que les connaisseurs appellent aussi pochtar ou pocheton. Spécialement conçu pour éviter l’air, l’humidité et la lumière, le pochon weed est un contenant neutre qui ne réagit pas avec le produit. Autrement dit, il conserve la qualité et est particulièrement adapté à une longue conservation. Il protège l’arôme, l’odeur et la texture des herbes. Il existe différents types de pochons, dont des modèles anti-odeur, personnalisables, en tissu, en plastique en aluminium, avec ou sans fond, etc. Le pochon se ferme, généralement, par zip. Leurs contenances sont également variables afin de conditionner vos fleurs CBD de manière optimale jusqu’à 6 à 12 mois.

Dans tous les cas, pour stocker les fleurs de chanvre CBD dans des contenants en plastique, préférez les pochons en plastique opaque. Ces emballages sont les plus répandus. Mais le pochon de weed en chanvre ou les bocaux en verre avec joints hermétiques restent aussi de bon choix.

Transportez dans un pochon de weed

Si vous êtes un consommateur qui voyage beaucoup, le transport de vos fleurs de chanvres peut poser problème en les conservant dans des bocaux en verre. Le pochon zip reste l’accessoire le mieux adapté pour le transport de votre « dose » sous des conditions optimales en tout lieu. À l’inverse d’un sachet en plastique ordinaire, le pochon en plastique est imperméable à la lumière et à l’humidité.

Les pochons de weed s’avèrent très discrets et se glissent facilement dans des poches ou les sacs grâce à leurs petites tailles. Leurs fermetures en zip font qu’ils résistent à l’humidité, à l’air et aux poussières, à condition de bien les refermer après chaque utilisation bien sûr. Étant donné que leurs parois sont opaques, ils protègent leurs contenus des rayons solaires et de l’air. De plus, ils camouflent l’odeur de manière à éviter d’attirer les regards sur vous. Ils vous permettent d’emmener votre CBD partout. Enfin, les pochons sont des petits sacs que vous pourrez customiser auprès des fabricants. Cela vous permet d’en choisir la couleur, les motifs ou logos, les polices, etc.

Pour conclure, la durée de conservation du CBD dépend des conditions dans lesquelles il a été conservé. En respectant nos précédents conseils, vous pouvez encore consommer votre CBD pendant 6 mois, voire 12 mois une fois ouvert. On vous recommande tout de même d’utiliser le produit le plus rapidement possible, car après l’ouverture, les principes actifs diminuent sensiblement au fil du temps. Pour obtenir finalement les mêmes effets thérapeutiques que sur une petite quantité de CBD, il vous faudra probablement augmenter votre consommation. Les fleurs qui sont devenues sèches ou effritées ou qui ont changé d’odeur ont perdu leurs qualités. Pour l’huile, le changement de couleur ou de concentration sont généralement de mauvais signes. Prendre du CBD périmé n’est pas dangereux en soi, simplement le produit ne sera plus aussi efficace.

Leave a Reply

Your email address will not be published

onze − 6 =